Comité

Comité scientifique

Jean-Louis ATANGANA AMOUGOU, Robert BADINTER, Mario BETTATI †, Bruno COTTE, Eric DAVID, Emmanuel DECAUX, Adama DIENG, Paola GAETA, Gilbert GUILLAUME, Claude JORDA, Philippe KIRSCH, Ahmed MAHIOU, William SCHABAS, Serge SUR

Directeurs de publication

Julian FERNANDEZ
Agrégé de droit public, Julian FERNANDEZ est Professeur à l’Université Panthéon-Assas. Directeur du Centre Thucydide et adjoint de l’Annuaire Français des Relations Internationales (AFRI), il s’intéresse aux questions de politique juridique extérieure, et particulièrement à la justice pénale internationale. Il a dirigé plusieurs ouvrages, articles ou projets de recherche sur ces questions (comme les journées annuelles de la justice pénale internationale, Paris II, février). Directeur de la rubrique « Juridictions pénales internationales » à l’Annuaire Français de Droit International (AFDI), il enseigne également la matière en France et à l’étranger.

Xavier PACREAU
Maître de conférences en droit public à la Faculté libre de Droit (FLD) de l’Université catholique de Lille (campus de Paris), Xavier PACREAU est Directeur de la Licence européenne de droit et du Master franco-allemand en collaboration avec l’Université de Passau. Il dirige également le Centre de recherche sur les relations entre le risque et le droit (C3RD) sur le campus parisien de la FLD. Par ailleurs, chercheur associé au Centre Thucydide et responsable d’une rubrique au sein de l’Annuaire Français des Relations Internationales (AFRI), il a été auditeur de la session nationale de l’IHEDN (57e session). Ses recherches et ses publications se concentrent autour du recours à la force et de la justice pénale internationale ; il a récemment organisé deux journées d’études relatives à la prévention des génocides.

Muriel UBÉDA-SAILLARD
Muriel UBÉDA-SAILLARD est Professeure agrégée de droit public à l’université de Lille, dont elle a été la Vice-Présidente aux Affaires institutionnelles et juridiques durant deux années (2016-2017). Spécialisée en droit international public, elle dirige le Master 2 Justice pénale internationale et a organisé de nombreuses manifestations scientifiques consacrées aux transformations de l’exercice du pouvoir de punir (notamment le colloque de la Société Française pour le Droit International portant sur la souveraineté pénale de l’Etat au XXIème siècle, mai 2017). Membre du comité éditorial de la Revue de droit militaire et de droit de la guerre, elle s’intéresse plus largement aux problématiques liées à l’ordre public international et au maintien de la paix.

Coordinatrices éditoriales

Manon DOSEN
Manon DOSEN est doctorante contractuelle en droit public à l’Université de Lille au Centre de Recherche Droits et Perspectives du Droit. Ses travaux de thèse portent sur « Le pouvoir discrétionnaire en droit international public » sous la direction de Muriel UBÉDA-SAILLARD. Par ailleurs, ses récentes publications ont principalement concerné la procédure pénale internationale et notamment la gestion de la phase post-procès (voy. not. « Le sort des participants au procès », in Julian FERNANDEZ (dir.), Justice pénale internationale, Paris, CNRS éd., pp. 355-378 ; « Les défaillances de la coopération post-jugement des Etats avec les juridictions pénales internationales », in Muriel UBÉDA-SAILLARD (dir.), La souveraineté pénale des Etats au XXIème siècle - colloque de la SFDI des 18-20 mai 2017, Paris, Pedone, à paraître).

Mathilde MASSÉ
Doctorante en droit public sous la codirection de Marina EUDES et Julian FERNANDEZ, Mathilde MASSÉ est rattachée au Centre Thucydide et au Centre de Droit International de Nanterre. Sa thèse et ses publications portent sur l’étude des titres de compétences extraterritoriales à l’égard des crimes internationaux ainsi que sur leur mise en œuvre par les juridictions nationales des Etats du « Réseau génocide » (institution regroupant les membres de l’Union européenne et des membres observateurs). Par ailleurs, elle occupe les fonctions d’assistante de justice auprès du Parquet de Paris au Pôle crimes contre l’humanité crimes et délits de guerre. Enfin, elle dispense des travaux dirigés en droit international public et en droit international humanitaire dans des facultés parisiennes.